Comment prendre soin de ses pneus ?

arnaque courtier automobile

Les sculptures des pneus

La pression des pneus

Lors des travaux d’entretien du véhicule, les pneus ne figurent pas souvent sur la liste des priorités. Pourtant, les 4 roues sont les seules qui assurent le contact entre la route et la voiture. Qui plus est, elles sont là pour assurer la sécurité du conducteur et la tenue de route du véhicule. Pour garantir toutes ces performances, les pneus se doivent d’être en bonne qualité et bien entretenus. Pour vous aider, voici quelques rappels sur les points essentiels à vérifier

Les pneus en tant que zone de contact

Grâce aux pneus, vous pouvez freiner et accélérer autant de fois que vous voulez. Cependant, de ces 4 roues dépend votre tenue de route et ils assurent même un amortissement indispensable en situation de déformation de la chaussée. Même si cela ne semble pas souvent évident, le confort d’utilisation, la sécurité dépendent en majeure partie de la qualité des pneus.

Les sculptures des pneus

Les sculptures visibles sur les pneus garantissent la motricité et l’adhérence. Pour limiter les risques d’accident, leur profondeur ne doit jamais être en dessous de 1,6 mm. Une vérification de la hauteur de la gomme doit donc se faire régulièrement et certains modèles disposent même des témoins d’usure installés à l’intérieur des sillons. Toutes ces mesures permettent de prévoir les besoins de maintien d’adhérence de la voiture qui roule sur une chaussée humide, limiter les risques d’aquaplaning vu que l’eau est éliminée sur les côtés via les sculptures, raccourcir la distance de freinage et augmenter par la suite la durée de vie des pneus.

La pression des pneus

Lorsqu’ils sont gonflés normalement, les pneus limitent les problèmes de perte de contrôle de la voiture. Cela permet également d’augmenter leur durée de vie et éviter les impacts sur l’enveloppe interne. Suite aux baisses de température, aux fuites d’air naturelles et autres risques de petites perforations, la pression des pneus peut diminuer. Ce qui explique donc de les regonfler régulièrement avec des compresseurs. À noter que cette étape s’effectue toujours à froid, lorsque la voiture a pu se reposer au moins 2 heures avant de rouler sur une distance de moins de 3 km à une vitesse modérée.